"Dans la confusion de notre époque quand une centaine de voix contradictoires prétend parler au nom de l'Orthodoxie, il est essentiel de savoir à qui l'on peut faire confiance. Il ne suffit pas de prétendre parler au nom de l'Orthodoxie patristique, il faut être dans la pure tradition des saints Pères ... "
Père Seraphim (Rose) de bienheureuse mémoire

vendredi 23 février 2018

Réponses Orthodoxes




Ce blog (en collaboration avec Maxime du blog https://orthodoxe-ordinaire.blogspot.ch/) est destiné à donner des réponses à tous ceux qui soit sont des fidèles orthodoxes qui désirent préciser ou approfondir leur connaissance de leur foi, soit à d'autres personnes qui veulent se familiariser avec l'Orthodoxie sans pour cela s'y engager. Les réponses sont données par des ecclésiastiques orthodoxes parmi lesquels il y a des prêtres, des théologiens ou des moines orthodoxes. 

Archimandrite Kirill [Pavlov]: La douce Lumière de l'authenticité (1)

-->


L'article suivant publié dans Orthodoxie et Modernité à propos de l'Archimandrite Kirill (Pavlov) de bienheureuse mémoire, qui reposa en Christ à la veille de l'Apodose de l’Hypapante du Seigneur, le 21 février 2017, a été écrit il y a sept ans pour son quatre-vingt-dixième anniversaire. Le staretz était toujours vivant mais paralysé après un AVC. L'incident médical qui l'a confiné dans son lit s'est produit vers 2004, après une longue vie au service de Dieu et du peuple. Père Kirill a continué à servir par ses prières pour des personnes connues et inconnues, comme l'un des piliers vertueux soutenant le monde, peut-être par l'amour de Dieu qui ne permet pas sa destruction totale.


La question de savoir si oui ou non il y a des startsy aujourd'hui, et si oui, comment pouvons-nous les trouver, est quelque chose que chaque prêtre entend de temps en temps. L’archimandrite Kirill (Pavlov), le père confesseur de longue date de la Laure de la Sainte Trinité-Saint Serge, répondait habituellement à la question comme ceci: "Je ne sais pas ce qu’il en est des startsy, mais il y a des vieillards" - bien qu'il fût et soit l'un des rares que nous pourrions appeler "staretz", non seulement à cause de son l'âge, mais selon le plein sens de ce mot tel qu'il est accepté par la tradition de l'Église orthodoxe. Une énorme richesse d'expérience spirituelle, une humilité et un amour sans faille, une véritable absence de passion se transformant en cette liberté des passions qui est le but même de l'ascèse chrétienne et du progrès dans les vertus - ces qualités ont été vues pendant de nombreuses années chez Père Kirill par ses enfants spirituels ainsi que par les gens que le Seigneur au moins une fois dans la vie a conduit à sa cellule pour résoudre des problèmes complexes, pour recevoir une aide dans la prière, ou simplement pour la consolation qui est si rare de nos jours pour les  gens vivant dans un monde froid.
Il y a probablement quelques années, il n'était pas nécessaire de parler du père Kirill afin de clarifier quelle place il occupe dans l'histoire très récente de l'orthodoxie russe. Dans sa cellule de la résidence patriarcale de Peredelkino, les gens venaient confesser de toute la Russie, des pays que l'on appelle maintenant «l'étranger proche», et des pays qu'on appelait encore «l'étranger lointain». Moines et clergé, anciens et actuels frères de la laure, laïcs et évêques, et finalement, le défunt patriarche Alexis, venaient vers ce confesseur de toute la Russie pour se confesser, faire la paix avec Dieu et entendre des paroles de salut. Je pense que tous ceux qui connaissaient le Père Kirill, à ce moment-là, seraient d'accord pour dire qu’en lui les paroles de saint Niphon de Constantinople se sont révélées avec une plénitude et une puissance étonnante lorsqu'il a répondu à la question de son disciple sur ce que seraient les vrais ouvriers spirituels ascétiques dans les derniers temps: se cacher sagement parmi les gens et marcher sur le chemin de l'activité imprégnée d'humilité.

Mais il a plu au Seigneur d'éprouver l'or précieux de sa justice par la tentation ultime et la plus difficile et durable: en 2004, l'archimandrite Kirill a subi un accident vasculaire cérébral qui l'a complètement immobilisé et l'a pratiquement privé de contact avec le monde extérieur. Pratiquement, mais pas entièrement. Accablé, endurant vaillamment sa maladie, il ne cherchait ni soutien ni consolation, mais en peu de temps, quand sa force revenait, il soutenait et consolait, exhortait les gens à prier et non à se décourager, et aussi à prendre soin de leur santé...

Nous avons publié cette offrande modeste pour le quatre-vingt-dixième anniversaire de Père Kirill - article de sa préposée de cellule, Natalia (Aksamentova), qui, depuis quinze ans, est continuellement avec lui, jour après jour, absorbant avec gratitude cette douce lumière dont elle parle dans son récit sur Père Kirill. Son texte ne peut pas être catégorisé dans le genre des mémoires - elle l'a écrit pendant que Batiouchka était toujours avec nous et que son temps n'était pas encore venu. C'est plutôt un témoignage de ce miracle qu'est sa vie, de cette force qui, dans les paroles du Christ, se manifeste dans l'extrême infirmité d'un corps usé et affiné par la souffrance. Ce témoignage est si nécessaire et important pour nous.
Higoumène  Nektary (Morozov)

Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après




Carême et prière


Le Carême sans prière est un exercice biologique

Patriarche de Roumanie Dan-Ilie

PRIS POUR CIBLE - Zoom sur la déclaration de l'Evêque Biman

jeudi 22 février 2018

RESSOURCES POUR UNE CUISINE CAREMIQUE




Recettes orthodoxes du monde entier 
et ressources 
pour le Grand Carême
Cliquer 

Librairie du Monastère de la Transfiguration,

Le monastère de la Transfiguration a le plaisir de vous annoncer la mise en ligne de deux nouveaux ouvrages.

Spiritualité et communion dans la liturgie orthodoxe

Dumitru Staniloae

 
 
Reprenant le thème de l'explication de la Divine Liturgie inaugurée par le byzantin Nicolas Cabasilas, le père Stàniloae commente chaque moment et chaque prière de la liturgie, lui donnant l'occasion d'un approfondissement du sens, d'une méditation personnelle et d'un commentaire homélitique propre à son génie. On y découvre le lien profond entre la théologie et la spiritualité liturgique et ascétique de l'Orthodoxie.
À l'heure où les chrétiens d'Occident recherchent les richesses du christianisme oriental, ce livre est l'occasion d'un ressourcement sur le sens de la liturgie et de l'Eucharistie.
Prêtre de l'Église orthodoxe roumaine, théologien, universitaire et professeur, Dumitru. Stâniloae est mort en 1993. Grand spécialiste des pères de l'Église, il est considéré comme l'un des plus importants théologiens chrétiens de la seconde moitié du XX" siècle.
Le père Jean Boboc, doyen du Centre orthodoxe d'études et de recherche «Dumitru Stâniloae» et professeur de bioéthique, est l'un des principaux traducteurs en langue française de l'œuvre monumentale du père Dumitru Stâniloae.

Table des matières

Préface : Une grande mystagogie liturgique

Avant-propos

Introduction

Préliminaires :

A. L'édifice ecclésial, image de la création cosmique et humaine
1. Le sens de la création cosmique comme Église en devenir
2. L'être humain en tant qu'église et la personne humaine en tant que son prêtre
B. L'édifice ecclésial proprement dit: le ciel surla terre ou le centre liturgique de la création
1. La sainteté de l'édifice ecclésial
2. L'édifice ecclésial, espace sanctifié par la présence de Dieu lui-même et par sa descente en lui
3. L'ascension vers Dieu, symbolisée et soutenue par l'architecture dé l'édifice de l'Église orthodoxe
4. L'église accueille en elle Dieu qui accomplit son œuvre salvifique en la sanctifiant
C. Les saintes icônes dans le culte orthodoxe
1. La justification des saintes icônes
2. Le rôle des saintes icônes dans l'Église orthodoxe
3. La disposition des icônes dans l'édifice ecclésial
D. Les modes de présence du Christ dans le culte de l'Église

PREMIER CHAPITRE : De la sainte Liturgie. La prothèse ou l'ordre de la préparation des saints dons pour le Saint Sacrifice du Christ

DEUXIEME CHAPITRE : La Liturgie proprement dite: montée commune vers le Royaume de la Sainte Trinité

1. La Liturgie des catéchumènes ou de l'appel et de l'enseignement
2. La louange du Royaume promis de la Sainte Trinité, comme invitation et début de la montée vers lui
3. La triple série de litanies
4. La petite entrée ou la sortie du Christ à la prédication et la louange de la sainteté de Dieu
5. La prédication du Christ: lectures de l'Apôtre et de l'Évangile
6. La litanie après la lecture de l'Évangile et les prières pour les défunts et pour les catéchumènes

TROISIEME CHAPITRE : La Liturgie des fidèles ou la synaxe eucharistique

1. Les litanies pour les fidèles et les deux prières du prêtre comme préparation pour l'offrande et pour le changement des dons des fidèles en sacrifice non sanglant
a.La première litanie et prière pour les fidèles
b.La seconde litanie et prière pour les fidèles
2. La prière du prêtre demandant d'être rendu digne d'offrir le Christ lui-même comme sacrifice
3. La sortie et la grande entrée avec les saints dons
4. La litanie et la prière du prêtre avant le Credo
5. L'amour entre les fidèles et la confession du Credo
6. L'anamnèse comme préparation à l'offrande des saints dons à Dieu, et à leur sanctification
a. Introduction à l'anamnèse préparant le changement des Dons
b. Les deux parties de l'anamnèse
c. L'anaphore - offrande des Dons du pain et du vin
d. L'épiclèse (invocation du Saint-Esprit) et le changement des Dons en corps et sang du Christ en état de sacrifice
7. Les prières adressées à Dieu après le changement des Dons
8. La préparation des saintes espèces en vue de la communion
9. La Sainte Communion pour la vie éternelle
10. Les louanges, les actions de grâce et les nouvelles prières adressées à Dieu après la Sainte Communion

ANNEXES

A. La confession de foi orthodoxe par les prières du prêtre et les réponses des fidèles, comme préparation au Saint Sacrifice et à la Communion
1. La confession de la foi en la Sainte Trinité et en l'économie du Fils incarné
2. La sortie du Christ à la prédication et la louange de la sainteté de Dieu
3. La préparation de la communauté par la confession de la foi orthodoxe en vue d'offrir le sacrifice du Christ pour nous et que nous y communiions
4. La foi orthodoxe commune, condition de la communion personnelle au Christ
5. Les gestes sacramentaux et hiérurgiques du prêtre
6. La sanctification progressive des fidèles comme préparation à la Sainte Communion
7. Le Christ comme grand prêtre, le prêtre visible et la communauté
8. La prière - don divin et acte humain
9. Les prières en général et les Mystères au sens strict
10. Le pain eucharistique
11. Le pain et l'Agneau eucharistique
B. Le chant liturgique en commun, moyen de consolidation de l'unité dans la foi orthodoxe

CONCLUSIONS

 

Aux cimes de l'intelligible. Le traité de la prière de Saint Nil l'Ascète

Archimandrite Eusebios N. Vittis

 
Saint Nicodème l'Athonite a inclus dans la célèbre «Philocalie» le «Traité de la Prière», qu'il attribue à Saint Nil l' Ascète. Cet ouvrage est ici présenté et commenté par l'Archimandrite Eusébios N. Vittis. Le texte bilingue grec-français du Traité est proposé séparément en fin de volume.
Certaines âmes aspirant à plus de connaissance et de sagesse espèrent les découvrir dans les religions et philosophies du lointain Orient. Mais nous avons au sein de l'Église des enseignements propres à satisfaire pleinement cette légitime aspiration.
L'auteur nous dévoile ici une connaissance, une sagesse, à nous transmises au long des siècles par les saints de l'Église. Au fil de ses commentaires, il extrait la «substantifique moelle» des leçons du Traité; mais de plus, il nous mène pas à pas, par la Voie royale de la prière contemplative, «Aux Cimes de l'Intelligible», à la Source de toute Connaissance et de toute Sagesse, dans la communion en vérité avec l'Être, l'infinie Beauté, l'Amour suprême.
Saint Nil, originaire d'Ancyre, en Galatie, s'est retiré au Mont Sinaï vers la fin du 4-ème siècle. Il a acquis une haute renommée pour sa science spirituelle, son discernement, et son don de prophétie.
Le hiéromoine Eusébios, archimandrite, naquit en Grèce en 1927 à Vlaste Ptolémais, nome de Kozanes, en Macédoine. Il étudia la théologie à Athènes. Il fit des études complémentaires en Suède et en Allemagne; il y fut aussi prêtre régulier. Depuis 1982, il vit dans un ermitage dans les hauteurs de Phaia Petra de Sidérokastro, en Grèce. Outre diverses activités, il correspond avec une foule de fidèles de différents endroits, intérieurs et extérieurs à la Grèce, qui s'adressent à lui pour leurs questions personnelles pratiques et spirituelles.

Table des matières

CHAPITRE PREMIER : L'ANTHROPOLOGIE DE LA PRIERE. L'homme vu à travers les leçons de Saint Nil sur la prière

1. Le corps de l'homme
Explication du mot "noûs"
La participation du corps à la prière
I. Concrètement
II. Implicitement
2. L'âme de l'homme
I. La partie irrationnelle de l'âme
a) la thymie
b) le siège des désirs
c ) le vouloir
II. La partie rationnelle de l'âme
a) le noûs
b) la mémoire
c ) le noûs et son fonctionnement
(1) les concepts,
(2) les raisonnements,
(3) les théories
d) facteurs qui agissent sur le fonctionnement du noûs
(A) facteurs extérieurs
(B) facteurs intérieurs
Une parenthèse nécessaire: la notion de passion
(a) Commentaire sur la passion par Saint Pierre Damascène
(b) Commentaire sur la passion par Saint Maxime le Confesseur
e) autres caractéristiques du noûs
f) l'habitude, l'automatisme, l'"attention"

CHAPITRE SECOND : PRIERE ET VIE SPIRITUELLE. Une base d'or et un cercle d'or

1. L'abnégation, condition négative de la prière pure
I. Renoncement à nos passions
II Renoncement aux raisonnements passionnés
(a) complexité du "noûs"
(b) spoliation par la mémoire
(c ) pensées adverses
(d) réflexions et soucis
(e) contrôle de la mémoire
(f) circonspection
(g) concepts simples
(h) noûs "libre de passion"
2. La vertu, condition positive de la prière pure
I . Ce qu'est la "vertu"
II . La "tétrade des vertus"
III . La "tétrade des vertus" selon Saint Pierre Damascène
a) bon sens
b)sobriété
c) vaillance
d) équité.
IV . "Les raisons des faits"
V . L'échelle des vertus
a) vertus somatiques
b) vertus psychiques-spirituelles

CHAPITRE TROISIEME : LA PRIERE

1. Ce qu'est la prière
I . La prière est une activité du noûs
II . Eros divin de l'âme. Aspect ex-statique de la prière
III. "Bienheureux entretien". Phase statique de la prière
IV . La "connaissance essentielle"
2. Ascèse pratique particulière
I . Discipline du noûs
a) vigilance et contrôle des états émotifs et
b) discipline de la mémoire
c) discipline-contrôle de l'imagination
d) Luttes pour que nos conceptions soient libres de passion
e) offrande â Dieu de notre "première pensée"
II . Persévérance dans la prière malgré les difficultés ou nos sentiments peu favorables, ou notre mauvaise disposition
III . Mortification de notre volonté
IV . Acquisition de l'habitude et de la prière "consciente"
a) "méditation"
b) "piété"
c) componction"
d) "affliction de l'âme"
e) "confession des fautes"
V . Humilité
VI . Nos relations avec les autres
VII. Etude du combat invisible
3. Prière et visions
a) visions qui ont trait â Dieu
b) visions qui ont trait aux anges
c) attitude du fidèle priant vis-â-vis des visions
4. Qualité de la prière
a) la prière en elle-même (sa qualité, sa ferveur)
b) la prière relativement â nous-mêmes (la prière et notre corps, la prière et notre monde intérieur)
c) la prière en relation avec notre prochain
d) Notre prière et Dieu
e) Notre prière et nos ennemis spirituels invisibles
5. Que demander dans la prière? 
a) Demande des larmes
b) Demande du charisme de la prière et de la psalmodie
c) Demande de purification des passions
d) Demande de "délivrance de l'ignorance et de l'oubli"
e) Demande pour être délivré de "toute tentation et de l'état spirituel des pécheurs"
f) "Ne prie pas afin que s'accomplissent tes propres volontés "
g) Demande pour la Justice et le Règne de Dieu.
h) Demande du Saint-Esprit et du Fils Unique.
i) Les "leçons" et la "Prière Dominicale"

CHAPITRE QUATRIEME : DIMENSION COSMIQUE DE LA PRIERE

1. La prière et nos semblables
I . L'homme est une personne
II . Ma relations aux autres influence ma relation à Dieu
III. Comportement négatif et positif envers les autres
A) Ce qu'il nous faut éviter dans nos relations avec les autres
B) Ce qu'il nous faut faire dans nos relations avec les autres
2. La prière et les démons
a) Influence des démons sur l'activité du noûs.
b) L'affrontement du malin
c) Tout cela est-il réel?
3. La prière et les saints anges
a) Ils nous encouragent à prier
b) Fondement scripturaire
c) Ils s'opposent à l'oeuvre du malin et neutralisent ses activités pernicieuses
4. Dieu et la prière
a) Dieu et l'attitude du priant envers Lui
b) Sortie vers Dieu et dépassement de soi ou vide mental du priant
c) Dieu, bon et dispensateur de dons et de bienfaits
d) Un élément plus personnel
e) La prière pure est une grâce de Dieu
f) Dieu vient à la rencontre

CHAPITRE CINQUIEME : LA PRIERE EN TANT QUE "THEOLOGIE"

a) Le "priant" en tant que "théologien"
b) Quelques témoignages
c) Le cercle d'or de la théologie-prière
d) Critère d'évaluation théologique

EPILOGUE : LE TRAITE DE LA PRIERE DE SAINT NIL L'ASCETE

Texte bilingue grec-français
Correspondance des citations de la Bible des Septante et de la Massore hébraïque
Bibliographie et abréviations

mercredi 21 février 2018

De ceux qui n'acceptent pas notre pardon



Abba Bétimius demanda à Abba Poemen: 

"Si un homme se fâche avec moi, et que j'exprime ma contrition, et qu'il ne l'accepte pas, que dois-je faire?" 

Le vieillard lui dit: 

"Prends avec toi deux de tes amis, et exprime ta contrition en leur présence." 

Et le vieillard Bétimius lui dit: 

"Et s'il ne veut pas être persuadé de l'accepter alors?" 

Et Abba Poemen répondit en disant: 

"Prenez avec toi cinq autres." 

Et Abba Bétimius a répondu disant: 

"Et s'il n'est pas persuadé par ceux-ci?" 

Abba Poemen dit: 

"Alors prends avec toi un prêtre." 

Et Abba Bétimius a dit, 

"Et s'il n'est pas persuadé alors?" 

Abba Poemen lui dit: "Sans colère et sans excitation, prie Dieu de mettre en son esprit le désir de paix, et aussitôt tu n'auras plus de souci."

Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après





mardi 20 février 2018

ABBESSE EVPHALIA (LEBEDEVA): "UNE MINUTE SANS DIEU EST TERRIBLE" (5)


-Il semble que séjourner dans le monastère donne une éducation et une attitude chrétienne envers le travail. Si Saint Serge de Radonège travaillait pour son frère pour le pain, alors ici c'est pareil: pour recevoir quelque chose, il faut le gagner. C'est une attitude chrétienne saine envers le travail. Ce n'est pas servile, mais sain: travail honnête, salaire honnête. Pas de cadeaux, et pas de tricherie.


-C'est une attitude saine, qui doit être cultivée dès l'enfance. Mais parfois il arrive que les adultes oublient, et tout le monde souffre.

-Je me souviens de la foule capricieuse des touristes en short et en bikini...

-Non, je ne vois pas ça. Premièrement, nous ne parlons tout simplement pas avec eux, nous ne communiquons pas en général. Les guides amènent des groupes de Kirillov, par bateau, par exemple; ils viennent l'un après l'autre! Et ils parlent tous dans la langue dont ils ont besoin, et nous n'y prêtons aucune attention. Ils ne nous concernent pas. Cependant, la curiosité les saisit, et ils regardent parfois dans la serre.

 Et les paons, c'est sûr!

Bien sûr, les paons, laissez-les les regarder, cela ne nous dérange pas; mais pour ce qui est d'aller à la serre, nous ne le voulons pas. Mais ils vont regarder de toute façon-quel genre de tomates, si nous cultivons telle ou telle sorte, et ils se demandent: Comment pouvons-nous avoir de telles énormes tomates au Nord!

-Comment obtenez-vous de telles tomates?

-Ce sont des variétés spéciales. Nous choisissons ces variétés, nous les essayons, et si nous les aimons, l'année suivante nous choisissons ces graines et nous les plantons. Nos tomates sont toujours grandes et bonnes.

-La prière pendant le travail est-elle importante?

-Très importante. Très!

- Diriez-vous que votre miel, vos tomates, tous vos animaux et tout le reste sont parmi les fruits de la prière?

-Oui, et comment! Vous ne pourrez rien faire sans la prière. De même pour le rucher. L'hiver dernier a été plutôt difficile pour nous, et nous avons dû acheter plus d'abeilles, mais quand même!... Mais, Dieu merci, nous venons de vérifier-tout va bien maintenant.

- Y a-t-il des exemples, Mère, où après avoir rencontré quelqu'un, vous avez juste eu de la joie dans votre cœur?

- Tout le monde est pareil pour moi, je pense. Je suis heureuse de rencontrer tout le monde. Les gens viennent, ils posent des questions, et vous parlez juste avec eux. Vous devez voir l'image de Christ dans tout le monde. Comment pourriez-vous ne pas recevoir le Christ avec joie?

Les gens eux-mêmes sentent que tout va bien avec le Christ, qu'Il ne les laissera jamais en difficulté. Nous avons un enfant en France, qui est né là-bas.

-Comment cela?

Une femme, une Française, est venue ici. En fait, elle était russe, mais vivait en France. Je lui ai dit: "Quiconque a besoin d'enfants, s'il vous plaît, implore la Mère de Dieu." Elle a dit: "Hum, je n'en ai pas besoin. Je suis déjà vieille, mais je prierai pour mon prochain." Avant même son retour en France, elle tomba enceinte et elle n'avait pas eu d'enfants pendant dix ans! Ils avaient eu un fils. Puis elle m'a tout dit. Ce sont les sortes de miracles qui ont lieu.

-Mais pour un monastère, les miracles sont probablement normaux.

-Oubliez ça. Nous avons une église debout ici, Dieu merci. Nous avons des logements aussi.

-Comment se fait-il qu'il y ait généralement un esprit pacifique dans les monastères? Il n'y a pas d'animosité, pas d'agression, pas du tout ce genre de choses?

-Demandez au Christ. Il appelle les gens, et ils viennent à Lui - donc tout est paisible. Est-ce que les choses pourraient vraiment n'être pas pacifiques avec le Christ? Dans n'importe quelle situation, même dans celles qui vous semblent terribles et injustes, vous devez être avec le Christ - Il vous aidera et vous sauvera. Voilà comment il y a la paix.

Version Française Claude Lopez-Ginisty
d'après